Vous êtes ici :
    accueil raquettes
questions / réponses 2
    programme & réservation
    toutes les rando
    qui sommes nous ?
Autres rubriques :
    le journal de Raquette Nature
    nos balades en images
    partage de photos
    notre métier
    plan du site
  Raquette Nature
        balades & randonnées
English version    


Quel matériel faut-il prévoir ?
         Raquettes et bâtons
         Les raquettes sont fournies gratuitement. Nous sommes équipés des modèle TSL 225 et 325, qui sont à la fois faciles à utiliser pour les débutants et très maniables en terrain varié. Nous proposons aussi d'autres modèles plus adaptés aux grands ou aux petits gabarits. On se munit aussi de bâtons qui servent à corriger tous les petits déséquilibres et facilitent la progression. Ils sont fournis également. Si vous possédez votre propre matériel, vous pouvez bien sûr l'utiliser (sans incidence sur les tarifs).
         Chaussures
         Les raquettes sont réglables à votre pointure et s'adaptent à toutes les chaussures, bottes ou après-ski. Si vous avez des chaussures de randonnée, c'est le mieux. De bons après-ski lacés conviennent bien également. En dehors de la période printanière, on a rarement les pieds mouillés (en altitude, la neige est sèche !). On trouve dans le commerce des chaussures spéciales pour les raquettes, mais rien ne vous oblige à faire des frais. On peut en louer sur place dans certains magasins de sport (c'est là). Les guêtres sont bien utiles dans la neige fraîche. Pensez aussi à de bonnes chaussettes épaisses et confortables.
         Equipement
         Les personnes non expérimentées ont en général tendance à trop se couvrir. Adoptez une tenue vestimentaire modulable de façon à pouvoir enlever et remettre des épaisseurs au cours de la marche. On a chaud en montant, on se recouvre pour la descente.
         C'est pourquoi il est utile de prévoir un sac à dos dans lequel vous pourrez aussi emporter une petite bouteille d'eau et un goûter. Quelle que soit la météo, il faut toujours avoir avec soi des gants, un bonnet et des lunettes de soleil. Ne pas oublier la crème solaire (+ casquette ou chapeau en mars - avril).
On chausse les raquettes à La Flachère Là encore, rien ne vous oblige à faire des frais, votre tenue habituelle de montagne peut très bien convenir. Mais si vous avez le choix ou si vous devez vous rééquiper, préférez les matières dites "respirantes" qui sont maintenant très confortables. Le "multicouches" est très efficace : sous-vêtements permettant l'évaporation de la transpiration (évitez le coton qui reste mouillé et donc froid sur le corps dès qu'on s'arrête), sous-pull fin en polaire, veste en polaire plus épaisse et, en cas de vent ou de neige, veste légère en Gore-Tex (nous l'avons personnellement toujours dans notre sac). Le "multicouches" existe aussi pour le bas : caleçon long "respirant" ou polaire plus pantalon léger en Gore-Tex. Ainsi, on reste au sec et au chaud. Et tout cela peut servir à d'autres activités de plein air.

Comment le programme est-il composé ?
Circuit des lacs          Nous ne préparons jamais le programme plus d'une semaine à l'avance afin de l'adapter au mieux aux contraintes naturelles.

         Le programme est planifié du samedi (début des séjours en général) au vendredi suivant et commence toujours par des balades faciles destinées aux débutants ou à la remise en jambes des habitués. Ensuite, la progression s'étale sur toute la semaine, avec des randonnées permettant de profiter de tous les aspects de la montagne environnante : passage au pied du glacier, balade en terrain boisé, descente le long d'un torrent, marche sur un lac gelé, découverte d'un hameau isolé, observation de la faune, sortie naturaliste. En fin de semaine prennent place deux rando à la journée, l'une facile et l'autre plus sportive, avec repas tiré du sac ou déjeuner dans un refuge.

         voir le programme de cette semaine
         Le choix des balades programmées dépend des conditions d'ensoleillement, d'enneigement et de sécurité.
         En tout début et toute fin de saison, l'enneigement est souvent meilleur en altitude. Dans ce cas, les sorties en raquettes se font surtout aux alentours de Val Thorens. Ce sont aussi les périodes où nous proposons une ou deux rando pédestres sans raquettes qui présentent beaucoup d'intérêt pour les amateurs de faune et de flore alpine. Vallée du Nant Brun

Crocus en avril
         Bien sûr, pendant la majeure partie de la saison (de décembre à avril), toute la Vallée des Belleville est enneigée, ce qui permet de varier les parcours au maximum.

         Certaines grandes classiques sont au programme chaque semaine, tandis que d'autres sont plus occasionnelles. Tel versant sera praticable au plus fort de l'hiver tandis que tel autre ne sera ensoleillé suffisamment qu'à partir de février ; une chute de neige récente aura pu faire descendre les chamois à tel endroit plus facilement observable, etc., etc...

         Cette diversité nous permet, à nous aussi, de nous faire plaisir et de ne jamais nous ennuyer. Un accompagnateur en montagne est toujours heureux de partir pour une rando qu'il n'a pas faite depuis longtemps. Cela dit, même pour les classiques du programme, on peut affirmer que, les conditions étant tellement changeantes en montagne, les balades sont toujours différentes. Certains habitués de longue date peuvent en témoigner.

         voir le programme de cette semaine

Chevreuils lors de la sortie naturaliste


Blanchot près du chemin du lac du Lou
         En de rares occasions, il arrive que le programme soit modifié au tout dernier moment en raison de fortes chutes de neige induisant des risques d'avalanche, d'un redoux brutal faisant remonter la limite pluie-neige, d'une tempête en altitude, etc... Le temps change vite en montagne, les conditions peuvent être radicalement différentes d'un bout à l'autre de la vallée et il faut savoir obéir à la nature. Dans ce cas, présentez-vous toujours au rendez-vous car c'est à ce moment-là que la décision est prise. Libre alors à chacun de participer ou non à la nouvelle sortie proposée.
>

Que se passe-t-il en cas de mauvais temps ?
Le Châtelard          En montagne, le mauvais temps c'est de la neige et pour les montagnards, la neige ... c'est du beau temps. L'ambiance est féerique, les pas feutrés, c'est sous la neige que les balades en forêt sont incontestablement les plus belles.

         Il est très rare que les sorties soient annulées. On peut toujours trouver un itinéraire adapté aux conditions, écourter la rando si besoin ou faire une pause dans un chalet. Les raquettes permettent vraiment de sortir par tous les temps. On n'a jamais froid en marchant. Rien à voir avec le froid que l'on peut éprouver en skiant, quand l'effort est entrecoupé de longues stations immobiles.
         Seul un vent violent peut être vraiment gênant. Il faut savoir que dès que l'on perd de l'altitude, le vent perd de sa force. C'est évident en cas de föhn (vent du sud) : très fort sur les crêtes, il est quasi nul dans la vallée. Il nous arrive de quitter la station sous la tempête pour trouver le beau temps à 1500 mètres, au point de départ de la balade. Parfois, c'est une belle chute de neige à gros flocons légers qui tombent tout doucement. C'est magnifique.

bonne ambiance près de la Moutière (avant limitation à 10)
On ne regrette jamais d'être sorti. Ceux qui préfèrent rester enfermés loupent le meilleur...
         On nous demande souvent quelle est la meilleure période pour venir à Val Thorens ou aux Menuires. Il n'y a pas de réponse à cette question. Quelle que soit l'époque, on peut toujours tomber sur une semaine de grand beau temps ... ou de tempête.
         En fait, chaque période a ses avantages. En décembre, janvier, début février, certes les jours sont plus courts ; mais c'est le moment de la plus belle neige et aussi de la plus belle lumière sur les paysages enneigés, ce qui entre pour une bonne part dans l'impression qu'on retire d'une balade. Fin février, mars, le soleil commence à être chaud. Les rando deviennent très agréables, on sort les T-shirts, mais la qualité de la neige peut parfois s'en ressentir. Avril, début mai, on profite de longues journées (le passage à l'heure d'été nous laisse encore de bonnes heures de soleil en terrasse après une journée active), on peut "traîner" en montagne et commencer à faire quelques sorties dans la verdure en guettant le réveil des marmottes ... quand il fait beau.
         Quoi qu'il en soit, parmi nos souvenirs de toutes ces années vécues en montagne, c'est le ciel bleu qui domine largement. Et en altitude, quand le ciel est bleu ... il est vraiment bleu.
  Autres questions / réponses :
Quelle balade à quel tarif ?
Comment s'inscrire ?
Quel est le point de rendez-vous ?
Quel est le niveau des randonnées ?
Combien fait-on de kilomètres ?
C'est quoi l'ambiance ?
retour / back
Brigitte Ruff
Delphine Longo
Gilles Roux-Mollard

accompagnateurs en montagne
diplômés d'état
    contact : infos@raquettenature.com
06 09 56 75 00
Le Gébroulaz n°37  73440  VAL THORENS

www.raquettenature.com
accès à toutes les rubriques